À propos

Comité éditorial: Diego Marani (Directeur de l’Istituto Italiano di Cultura de Paris), Arnauld Brejon de Lavergnée, Jean Gili, Marc Lazar, Carlo Ossola, Gianfranco Vinay.

Direction éditoriale: Paolo Grossi

Nés en 2004, les Cahiers de l’Hôtel de Galliffet sont, à l’origine, destinés à la publication des actes de colloques et de journées d’études sur les questions au programme du CAPES et de l’Agrégation d’italien organisés par l’Istituto Italiano di Cultura de Paris.  Au fil du temps, ils ont évolué pour devenir une collection proposant de découvrir ou de redécouvrir, dans leur traduction française, des œuvres et des auteurs de la littérature italienne contemporaine, allant de la fin du XIXe siècle à nos jours. Le lecteur y découvrira des titres rares et souvent inaccessibles même en Italie, des poésies d’Anna Maria Ortese aux essais de Nicola Chiaromonte, des textes en prose de Piero Jahier aux pages mémorables d’Antonio Delfini sur la Chartreuse de Parme. Parmi les parutions les plus récentes, on mentionnera notamment des textes inédits autobiographiques d’Antonio Tabucchi (Tabucchi par lui-même) ; un roman d’Alberto Vigevani (Un dénommé Ramondès), brillante et ironique évocation des milieux littéraires antifascistes milanais au moment de l’entrée en guerre de l’Italie, le 10 juin 1940, et le recueil de tous les écrits sur Stendhal de Leonardo Sciascia (Stendhal for ever).

Quelques dates

Janvier 2004 : création de la collection par Paolo Grossi, à l’époque attaché culturel auprès de l’Istituto Italiano di Cultura de Paris. L’impression des volumes sera assurée pendant treize ans par Art Print, sous la direction de Jean Hervas (1936-2020) : sa longue expérience d’imprimeur et d’éditeur apportera une contribution importante au développement de la collection.

Janvier 2006 : après deux années d’auto distribution, la collection intègre la distribution des éditions Belin, grâce au soutien de Geneviève Bouffartigue (1945-2019).

De 2008 à 2011, Pérette-Cécile Buffaria (1961-2015) collabore à la direction de la collection.

Novembre 2011 : la collection publie son trentième titre, le recueil d’études Le théâtre de Dario Fo et Franca Rame.

Août 2012 : la collection change de format et de maquette. Le premier volume de la « Nouvelle série » est un recueil de poèmes de Salvatore Quasimodo, avec une préface de Salvatore Silvano Nigro.

Août 2017 : la collection fait peau neuve : nouvelle maquette, réalisée par Chiqui Garcia, nouveau format, nouvel imprimeur (A4 Servizi Grafici, dirigé par Sergio Serra).

Février 2019 : la collection publie, en exclusivité, un recueil de textes autobiographiques inédits d’Antonio Tabucchi, Tabucchi par lui-même.

Avril 2021 : parution du cinquantième titre de la collection : Les Étincelles de l’enclume de Gabriele d’Annunzio, avec une préface de Gérard de Cortanze.